Le paiement par reconnaissance faciale

Posted on octobre 26th, 2017 in Information GSI, Non classé. Alors qu’en France le paiement par téléphone à beaucoup de peine à se mettre en place, il devient presque obsolète à l’autre bout du monde. Un simple visage suffit pour se payer du poulet frit. L’enseigne de fast-food américaine KFC a lancé en Chine un système de paiement futuriste à reconnaissance faciale, à l’heure où le pays asiatique fait de plus en plus appel à cette technologie. Ce dispositif mis en place par la chaîne spécialisée dans le poulet permettra aux clients d’un restaurant de la ville de Hangzhou (est) de passer commander via un terminal tactile tout en gardant leur portefeuille dans leur sac. Le groupe de restauration Yum, propriétaire des marques KFC ou encore Pizza Hut, s’est associé avec le système de paiement mobile Alipay – du géant chinois du commerce électronique Alibaba – pour concevoir cette nouvelle technologie. Yum Chine décrit ce dispositif comme une «première mondiale». Concrètement, le terminal de commande compare les visages des clients avec la photo présente sur leurs comptes Alipay pour valider le paiement. Le logiciel utilise une caméra 3D afin de s’assurer que les utilisateurs ne tentent pas d’usurper un compte avec une simple photographie. En outre, plus de 600 fonctions faciales sont analysées. La plateforme compte, à ce jour, plus d’un demi-milliard d’utilisateurs dans le monde et permet de se connecter également à diverses applications.   Mais plusieurs faiseur sont aussi dans cette courses :   5 SECONDES. La start-up finlandaise Uniqul travaille sur un système de reconnaissance de visage qui pourrait vous permettre d’aller faire vos courses les mains dans les poches. Plus besoin de portefeuille, carte de crédit ou smartphone, il suffira de regarder une caméra et d’appuyer sur un bouton pour valider votre achat. La transaction s’effectue ainsi en moins de cinq seconde, « le temps qu’il faut pour sortir son porte monnaie », selon la start-up. SECURITÉ. C’est, d’après eux, le moyen de paiement le plus sûr et le plus pratique disponible et il offrira une expérience shopping plus agréable et personnalisée. La start-up affirme, de plus, utiliser des algorithmes de « niveau militaire » pour assurer une sécurité du système impeccable. Ruslan Pisarenko, un des directeurs du développement de la société, ajoute que si le dispositif n’est pas sûr d’une correspondance à 100%, un mot de passe sera demandé au client. Le système de paiement pourra être utilisé du supermarché à l’aéroport en passant par la station essence   Paypal a annoncé récemment être en phase de test pour utiliser la reconnaissance faciale pour son application de paiement sur mobile. Cette nouvelle fonctionnalité permet aux clients d’utiliser leur smartphone et une photo pour payer leurs achats. Aucun projet de la sorte n’a cependant encore été annoncé pour la France. Pour cela, les clients n’ont qu’à se localiser dans la boutique depuis l’application, le vendeur reconnaît alors leur photo de profil et peut les facturer directement depuis Paypal sans avoir à utiliser d’argent liquide, de chèque ou de carte bancaire. Pour Rob Harper, chef des services de vente de Paypal, il s’agit avant tout pour la firme d’investir les petites entreprises et les commerces, un marché encore neuf pour Paypal : « Nous sommes heureux d’aider les entreprises locales et de toutes tailles à offrir une nouvelle expérience plus personnelle, tout en n’ayant pas à refuser des clients qui ont peu d’argent sur eux pour payer ».